Législatives à Paris : les 21 candidats de l'UDF-MoDem

Publié le par Antonin Prade

L'UDF-Modem a investi à Paris 21 candidats (voire liste ci-dessous) pour les prochaines élections législatives, 
Bonne chance et bon courage à eux tous, car celles-ci seront un véritable et difficile baptême pour le nouveau mouvement. 
Parviendra-t-il à surfer sur le bon score de François Bayrou à Paris à la présidentielle (+ de 20%) et à obtenir quelques sièges à l'Assemblée?
Sera-t-il broyé par le vote utile et le mode de scrutin majoritaire? 
Cette élection augure-t-elle d'une recomposition de l'échiquier politique parisien, avec notamment un rapprochement stratégique avec les Verts, dessinant en creux une nouvelle majorité potentielle autour du PS ?
Réponse le 17 juin à 20h...

D'ici là, quelques remarques et commentaires sur nos candidats : 
- des voeux particuliers de succès à Christelle de Crémiers, dans la 17ème circonscription (www.cremiers2007.fr) pour tout le travail de terrain qu'elle réalise depuis des années et pour son courage face aux pressions de l'UMP local, ainsi qu'à Mario Stasi, qui candidat dans la 1ère circonscription où j'ai été en mon temps candidat à l'investiture ; 
- un satisfecit sur le nombre de femmes parmi nos candidats (12 sur 21);  
- une interrogation sur les 3 dissidents Verts, (dont Danièle Auffray, adjointe de Bertrand Delanoé), en rupture de ban chez les Verts parisiens car ils ne font pas partie des candidats Verts aux municipales de 2008 : l'ouverture, c'est bien, c'est la respiration démocratique incarnée par François Bayrou et par le Modem, mais l'ouverture à des dissidents d'un parti à bout de souffle qui a fait moins de 2% à Paris et dans ces proportions (14% des candidatures parisiennes), c'est suprenant, surtout quand on connait le vivier de jeunes "Orange" de qualité prêts à aller au combat ;
- une remarque sur le cumul potentiel des mandats de député européen et français pour 2 des candidates, même si l'implantation parisienne en vue des municipales peut le justifier dans l'un des deux cas; 
- des regrets pour plusieurs jeunes UDF qui ont battu le terrain de leur circonscription pendant des années, ont participé au bon score de François Bayrou à Paris et se sont vu finalement préférer des ralliés de fraîche date : je  pense en particulier à Quitterie Delmas dans la 10ème circonscription et à Eric Weisman dans le 18ème arrondissement...bon courage à eux pour la suite...

La liste des candidats du Modem à Paris :
Mario Stasi, dans la 1ère circonscription (1er, 2ème, 3ème et 4ème arrondissements) 
Christian Saint-Etienne, dans la 2ème circonscription (5ème arrondissement et partie du 6ème arrondissement)
Linda Capoano, dans la 3ème circonscription (partie du 6ème arrondissement et 7ème arrondissement)
Claire Gibault, dans la 4ème circonscription (8ème et 9ème arrondissements)
Sophie Dion dans la 5ème circonscription (10ème arrondissement)
Olivier Pagès dans la 6ème circonscription (parties du 11ème et du 20ème arrondissements)
Grégory Perrin dans la 7ème circonscription (parties du 11ème et du 12ème arrondissements)
Jean-François Pernin dans la 8ème circonscription (partie du 12ème arrondissement)
Nicole Martin, dans la 9ème circonscription (partie du 13ème arrondissement)
Danièle Auffray, dans la 10ème circonscription (parties du 13ème et du 14ème arrondissements)
Marielle de Sarnez, dans la 11ème circonscription (est du 14ème arrondissement)
Elisabeth de Fresquet, dans la 12ème circonscription (nord du 15ème arrondissement)
Michel Bulté, dans la 13ème circonscription (sud du 15ème arrondissement)
Vladimir d'Ormesson, dans la 14ème circonscription (sud du 16ème arrondissement)
Valérie Sachs, dans la 15ème circonscription (nord du 16ème arrondissement)
Olivier Mousson, dans la 16ème circonscription (partie du 17ème arrondissement)
Christelle de Crémiers, dans la 17ème circonscription (parties du 17ème et du 18ème arrondissements)
Maxence Ansel, dans la 18ème circonscription (partie du 18ème arrondissement)
Fadila Mehal, dans la 19ème circonscription (parties du 18ème et du 19ème arrondissements)
Violette Baranda, dans la 20ème circonscription (parties du 19ème et du 20ème arrondissements)
Didier Bariani, dans la 21ème circonscription (partie du 20ème arrondissement)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hervé Torchet 21/05/2007 21:41

Excellente présentation. Vraiment un gros regret pour Quitterie Delmas en particulier.