La marche du traître

Publié le par Antonin Prade

C'est décidé. Jean-Marie Cavada, celui-là même qui a été soutenu par le PS aux législatives de juin 2007, le même qui a déclaré "Quand un pouvoir exécutif s’installe, il y a immédiatement besoin de contre-pouvoirs qui le surveillent", sera candidat UMP dans le 12ème arrondissement de Paris. Une décision mûrement réfléchie après avoir été recu à l’Elysée par le Président Sarkozy. Depuis octobre, l’ami Cavada ne cachait même plus ses prétentions gouvernementales, sans doute afin d’ajouter un addendum prestigieux à sa modeste autobiographie, « Une marche dans le Siècle ».

Je l’aimais bien ce Cavada, je trouvais qu’il avait une démarche intéressante et un certain courage. Mais là, j’avoue qu’il ma bluffé : trahir directement en rejoignant l'UMP depuis le Modem sans passer par la case « baron de l’UDF », c’est nouveau, c’est fulgurant, c’est la grande classe. Plus sérieusement, avec ce que Cavada savait de la stratégie du Modem en juin 2007, c'est vraiment incroyable de tourner casaque comme ça. C'est presque du Maurice Leroy, tiens, qui a cru qu'il pouvait le vendredi insulter Sarkozy et le lundi suivant devenir son ministre de l'agriculture. A l'époque, la rumeur voulait que, sûr d'obtenir son petit maroquin, "Momo" avait déjà embauché chauffeur et garde du corps. Plus dure a été la chute…

Pour revenir à ce pauvre Cavada, qui sera cornaqué par la sévère Christine Lagarde dans le 12ème  arrondissement (à confiance, confiance et demi), il devrait de toute façon finir, après une rouste prévisible aux municipales, dans les poubelles de l'histoire, où il retrouvera un jour ou l'autre les Santini, les Morin et autres Sauvadet. Quant à Courson, sa loi de financement du Nouveau Centre mérite qu'il soit tondu à la libération (voir mon post du 30 octobre dernier).

Sinon, j'ai revu Valérie Létard, c'était hier à la télévision. Elle va bien, elle essayait d'exister à côté de Xavier Bertrand. C'était assez drôle, finalement.

Publié dans UDF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mourad 20/06/2008 19:21

pétition pour la déstitution de sarkozy, j'ai signé et je vous invite a signer et à diffuser largement, pétition à signer sur http://www.antisarkozysme.com

Pierre 04/01/2008 01:36

Antonin ton aveuglement volontaire serait touchant s'il n'était pas partagé par tant de militants ... Cavada ne veut pas suivre la stratégie malhonnête de Bayrou. Le projet initial du MoDem était un parti indépendant "ni droite, ni gauche", pas un partie "ni droite, ni droite", qui refuserait les responsabilités, attendant que Sarkozy s'essouffle et que le PS explose pour récupérer ses sociaux démocrates !

C'est une conception de la politique trop cynique pour certain ...

Ajouté à cela que le couple infernal Bayrou - de Sarnez qui fait place net autour de lui et l'on comprend que tous les cadres se barrent à force d'être méprisés et pris en otages.