Brève présentation de mon parcours

Publié le par Antonin Prade

Mon nom est Antonin Prade,

Je suis natif de Paris, résident du 4ème arrondissement, marié et père d’un petit garçon. J’aurai 30 ans en juin 2007, quand j'espère briguer les suffrages de mes concitoyens du centre de Paris aux législatives, sous les couleurs de l'UDF.

Au cours de mes études en sciences politiques et économiques, j’ai constamment cherché, par des stages et des échanges à l’étranger ou par des travaux associatifs (association Fleur de Bitume, apportant de l’assistance scolaire dans des quartiers défavorisés), à m’ouvrir sur le monde, à entendre et à comprendre les hommes et les idées. J’ai également cherché à analyser et critiquer les pensées toutes faites et à développer mes propres idées, toujours avec un souci d’indépendance et d’honnêteté intellectuelle.

A l’issue de mes études, j’ai choisi de travailler dans un cabinet de conseil en stratégie d’entreprise, où j’ai pu affiner mes compétences économiques en appréhendant les problématiques de grandes entreprises françaises, dans le secteur de la banque, des assurances, de la sidérurgie ou des transports. J’ai ensuite rejoint une filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations spécialisée dans l’immobilier public. Au sein de cette entité, j’ai eu l’opportunité de travailler sur des sujets au carrefour de l’économie, des questions sociales, de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme et des finances publiques. J’ai ainsi travaillé sur la répartition du patrimoine immobilier ferroviaire entre la SNCF et RFF, des Partenariats Public-Privé ou la création de logements sur d’anciens terrains industriels. Ces missions de conseil m’ont amené à aborder des thèmes aussi « politiques » que la compétitivité des territoires, le financement des infrastructures publiques ou encore la question du logement à Paris et en Ile-de-France.

Enfin, je me suis tout récemment associé à la création d’une jeune entreprise, dans le même secteur. Cette aventure me permet de mesurer les efforts qu’il reste à faire aux pouvoirs publics pour encourager le dynamisme des entrepreneurs et, par voie de conséquence, accroître la richesse globale de la Nation.

Publié dans Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article