Les médias dans la Présidentielle 2007 : connivence ou choix politique?

Publié le par Antonin Prade

Plusieurs fois au cours des dernières semaines, François Bayrou a fustigé les grands médias, propriétés instrumentalisées de grands groupes industriels vivant des commandes d'Etat, accusées de favoriser les "grands candidats", soit a priori Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, susceptibles de l'emporter en 2007.

Si l'on peut y avoir un commentaire récurrent des petits candidats à chaque élection présidentielle sur des chaînes de télévision et des journaux qui les mépriseraient, il s'agit cependant d'approfondir et de nuancer cette analyse et notamment de différencier la promotion de Nicolas Sarkozy de la médiatisation du phénomène, voire du produit "marketing" Ségolène Royal en notant en particulier :

- la forte présence de Nicolas Sarkozy sur TF1 (le 20 h le plus regardé d'Europe) et LCI (la chaîne d'information de référence en France), gênante si l'on considère les liens du susdit avec la famille Bouygues, propriétaire des 2 chaînes,

- le matraquage visuel sur Sarkozy du Point (propriété d'Artémis, la holding de la famille Pinault), du Figaro (propriété de la Socpress et de la famille Dassault)...

- la fameuse suppression du sondage favorable à Ségolène Royal face à Sarkozy sur les questions économiques dans la Tribune, quotidien économique, propriété du groupe LVMH.

-la création et l'entretien à outrance du phénomène Ségolène Royal par des médias tels que le Nouvel Observateur, Mariane, VSD, Le Monde, Le Parisien / Aujourd'hui en France, Le Journal du Dimanche, etc.

S'il existe, le soutien affiché des médias à nos deux candidats revêt des formes très différentes, sous-tendues par des motivations également très différentes, qui viennent tempérer l'approche de François Bayrou :

- comme dans toutes démocraties du monde, les médias français sont politiquement orientés : rien de nouveau à dire que le Figaro et la presse économique sont plutôt libéraux et de droite, que TF1 se veut populaire et conservateur, que le Nouvel Observateur est "gauche caviar" et Mariane "gaucho-républicain" : à quelques mois d'une élection où le clivage droite-gauche devrait être assez marqué, rien d'étonnant à ce que les partis-pris s'affirment tôt

- il existe en France un parti des entreprises, plus qu'un parti des patrons, d'ailleurs, qui réclame une politique "pro-business". Ne pouvant comme aux Etats-Unis financer des candidats, ce parti use du lobbying et des médias détenus par les entreprises. Rien d'étonnant à ce que Nicolas Sarkozy, ouvertment libéral, soit soutenu par ce camp-là. De là à y voir un lien avec les commandes publiques, il y a un saut qui relève, sans preuve, du procès d'intention : si Bayrou ou Le Pen parviennent à l'Elysée, Bouygues, Vinci et Véolia auront toujours des commandes de l'Etat...

- d'après un sondage réalisé en 2005, 94% des journalistes se disent "de gauche". Si l'on isole les journalistes économiques, il reste Franz-Olivier Gisbert et Jacques Imbert...Il ne faut pas négliger la capacité de résistance et d'indépendance de journalistes à un groupe industriel propriétaire qui tenterait d'imposer sa ligne éditoriale et soutenir un candidat.

En conclusion, si certains partis-pris médiatiques sont scandaleux quand ils biaisent la réalité à des fins partisanes, on peut surtout constater que le monde des médias français s'apparente d'avantage au star-system des Etats-Unis qu'à la connivence russe : les médias font la promotion des personnages politiques qui font vendre du papier ou des minutes de publicité au bon peuple. Et malheureusement (à mon sens), Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, par leur positionnement marketing très tranché, font mieux vendre que François Bayrou, au positionnement politique plus nuancé et plus complexe.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

paul 12/05/2008 19:03

wj2sarkozy doit partir, je vous inbvite a signé une pétition pour la déstitution de sarkozy et d'en parler pétition : www.antisarkozysme.com

lulu85 21/09/2006 01:48

Si vous voulez en savoir un peu plus sur la réalité du chômage, allez donc voir ...
ce siteActuchômage : Le premier portail d'information et d'échange sur le chômage et l'emploi.http://www.actuchomage.org
et celui-ciTravail, chômage et choix de société : L'importance du travail et du chômage résultent d'un choix de société. http://travail-chomage.site.voila.fr/index2.htm
et aussi celui-làInter emploi : Le numéro vert des demandeurs d'emploi. http://www.inter-emploi.org
ou encoreLe NAIRU, le nom de la ruse : Le chômage est voulu et ne doit pas trop diminuer.http://lenairu.blogspot.com
et pourquoi pas, dans un domaine un peu différentLa chute du capitalisme : une question financière (nombreuses sources us).http://20six.fr/aurelianobuendiaen commençant icihttp://20six.fr/aurelianobuendia/archiveofmonth/2005/03/00pour mieux comprendre.
 

ophélie 14/09/2006 22:51

oups j\\\'avais posté le commentaire au mauvais endroit...le revoici concernant ton billet sur les médias, je vous conseille à tous de regarder France 5 dimanche 17 septembre de 12h35 pour l\\\'émission ARRET SUR IMAGES. François Bayrou est l\\\'invité principal de cette émission avec pour thème " les hommes politiques et les grands groupes de presse "... on a eu le conducteur et toutes " les alliances " vont être décrypter et Bayrou a promis des " phrases chocs " a ne pas manquer