Chômage de masse et chômage de niche

Publié le par Antonin Prade

A 6 mois des présidentielles, et quel que soit son vainqueur, les membres des cabinets ministériels de l'actuel gouvernement Villepin sont bien peu certains de conserver leur boulot en juin 2007, que le nouveau président s'appelle Royal, Sarkozy ou Bayrou...

D'après le Figaro, cette population d'environ 700 personnes, originaire de grands corps pour la plupart, commence déjà à s'agiter pour trouver pour se trouver une situation et pas un placard.

Cette situation appelle plusieurs remarques sur le mauvais fonctionnement de nos institutions :

- les gens qui cherchent un nouveau boulot ne sont généralement pas au taquet dans leur futur ex-poste : de fait, la tête de l'Exécutif et de l'administration tournera au ralenti dans les 6 mois qui nous séparent de l'élection présidentielle, quoiqu'en ait récemment dit un président qui n'a heureusement plus que l'allocution du 31 décembre 2006 à nous imposer,

- les ministres eux-mêmes partageront leur temps entre la campagne électorale à venir et le placement de leurs poulains, qui au tour extérieur des grands corps, qui dans divers organismes publics satellites inutiles ou bien où les "placés" seront inutiles,

- les fonctionnaires de statut ont comme but de ne pas être placardisés dans leur corps d'origine, tandis que les collaborateurs venant du privé n'ont aucun filet de sécurité, ce qui n'est ni choquant ni grave vu le haut niveau de diplômes, mais qui constitue une inégalité de fait ainsi qu'un biais en faveur des hauts fonctionnaires en défaveur des compétences provenant du privé ou de la société civile.

Heureusement, le Premier Ministre, pour pallier cette insoutenable précarité, a eu la géniale initiative de mettre en place "une cellule d'« outplacement », avec chasseur de têtes, pour les membres du cabinet du premier ministre, un système inédit, faisant « baver d'envie », selon l'expression d'un collaborateur de l'Éducation, tous les membres des autres cabinets."

Nous voilà donc rassurés, puisque dans un pays où 2 millions de personnes recherchent du travail, 2 millions de personnes ont arrêté d'en chercher, où l'Etat dépense 20% deplus qu'il ne gagne et où la dette atteint le niveau que l'on sait, Matignon trouve encore de l'argent pour cette priorité incontestable qu'est le placement de ses collaborateurs à 6 mois de la fin de leur CDD.

On croit rêver, mais en fait, non. 

PS : si un député UDF pouvait prochainement soulever la question du financement et du niveau de priorité de cette mesure à l'Assemblée Nationale, j'en serais fort aise

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Charles Duboc 10/11/2006 11:41

Chômage de masse et chômage de niche
 


 

Oui, effectivement !...
 


 

C’est un aspect de la politique qu’il ne faut pas sous-estimer.
 


 

En effet, l’incertitude de l’avenir pousse parfois certains élus à des extrémités tout à fait condamnables…
 


 

Je ne peux que vous inciter à suivre attentivement les suites de l’affaire Clearstream.
 


 

Cette « affaire », qui embarrasse de Villepin, et d’autres personnalités, ne pourrait être que l’écume du tsunami qui arrive sur la classe politique….
 


 

Ce tsunami aurait une première vague qui serait la révélation du détournement des indemnités de la guerre du Golfe par François Mitterrand, et qui se monte 3,5 milliards de dollars….
 


 

D’autres vagues pourraient ensuite arriver et nous débarrasser de tous les dirigeants politiques, de gauche et de droite, qui, depuis trois décennies, s’engraissent aux dépends des citoyens…
 


 

Le niveau de corruption en France est malheureusement confirmée par  l’Institut des Affaires Economiques (Institut of Economic Affairs / London ) qui a estimé, le 22 juin 2006,  que notre pays est le plus corrompu des pays industrialisés.
 


 

Le classement s’établit en médailles d’or, d’argent de bronze :
 


 

France : 4 médailles d’or !...
 


 

Japon : 3 médailles d’or !...
 


 

Italie : 2 médailles d’or !...
 


 

UK :  3 médailles de bronze!...
 


 

Il faut avouer que la lutte a été très serrée avec les Japonais et les Italiens, mais nous sommes les vainqueurs !!!!....
 


 

A vrai dire, il est possible que l’année prochaine nous aurons encore plus de médailles d’or, et peut-être même un « Special Award » pour ce détournement de fonds publics.
 


 

Afin d’en savoir plus, je vous recommande le Blog « l’UMP et la formation humaine des jeunes » que je viens de créer et qui est, d’abord, un lieu de réflexion sur les possibilités de  formation des jeunes par la navigation, en équipage, à bord de grands voiliers (c’est le projet Euroclippers) , la traversée de déserts à cheval, la course en haute montagne…
 


 

Vous pouvez consulter ce Blog sur :
 


 

http://euroclippers.typepad.fr/
 


 

Cordialement
 


 

Jean-Charles Duboc